Renseignements au 04 73 69 00 25

Projet de reconstruction

Origine et implantation

vue de la rue du Puits

Le projet de reconstruction de l’EHPAD JB-E Bargoin est déjà ancien. Une étude de faisabilité a été faite en 2012. Le principe est validé par l’ensemble des acteurs depuis cette période. Un premier PPI a été réalisé sur la base de cette étude en 2013. Depuis, l’établissement, soutenu par le Conseil d’Administration n’a eu de cesse de faire aboutir ce projet.

La mairie de Vic Le Comte, véritable acteur du projet, a réservé un terrain sur le principe d’une cession gratuite à la pointe du Parc Montcervier. Ce terrain, très proche de l’emplacement actuel, possède de multiples atouts. Il s’agit d’un parc plat et arboré. Situé en Centre-ville, il favorise les sorties et les rencontres y compris pour les personnes les plus dépendantes. Proche du centre de loisir, il facilitera les échanges intergénérationnels déjà mis en place.

 

Une parcelle cadastrale a été réservée à la pointe du parc Montcervier

Le programme architectural est établi en relation avec les objectifs du projet de vie. Il a été réalisé en partenariat avec l’OPHIS, organisme retenu en tant que mandataire de maîtrise d’ouvrage. Le Personnel de l’établissement a été pleinement associé à sa rédaction et il tient compte des évolutions du secteur, en particulier en ce qui concerne l’évolution de la dépendance dans les EHPAD.

Coût et financement

Le projet est estimé à près de 10 millions d’euros. L’établissement financera la majeure partie par le biais d’un emprunt. Des aides financières ont été demandées pour atténuer l’impact sur le prix de journée.

Nature du projet, équipements et perspectives

La reconstruction de l’EHPAD Bargoin comprendra 80 chambres individuelles d’environ 22 mètres carrés chacune et réparties de la façon suivante:

  • 68 lits d’hébergement permanent en unités « classiques »
  • 2  lits d’hébergement temporaire
  • 10 lits en unité sécurisée spécialisée dans l’accueil des patients atteint d’une maladie neuro dégénérative de type maladie d’Alzheimer ou trouble apparenté.

Les chambres seront conçues selon un plan quasi identique pour chacune d’elles.

Elles seront toutes équipées d’une salle de bain privative avec douche.

Excepté dans l’unité sécurisée, des rails de transfert sont prévus dans toutes les chambres. Ce dispositif améliore de façon très importante la sécurité et le confort, non seulement des personnes accueillies, mais également des agents lors des manipulations.

Le bâtiment s’articulera sur trois niveaux (rez de chaussée plus un étage plus un demi sous-sol pour les locaux techniques et le parking du personnel). Il comprendra en particulier:

  • une cuisine collective
  • une blanchisserie
  • deux niveaux d’hébergement « classique  » de 34 lits, disposant chacun d’une salle à manger.
  • une unité sécurisée de 10 lits comprenant un jardin intérieur.
  • une salle de kinésithérapie

Sur le plan technique, il est prévu :

  • un dispositif de rafraîchissement d’air dans les unités d’hébergement en plus des pièces climatisées.
  • une production d’eau chaude sanitaire par panneaux solaires
  • un système de chauffage optimisé pour une consommation d’énergie minimum, tout en garantissant le bon fonctionnement de l’installation. Deux chaudières à gaz fonctionneront au plus froid de l’hiver. Une pompe à chaleur prendra le relais en demi saison et permettra le fonctionnement de la climatisation.

La mise en valeur du Parc fait partie intégrante du projet en totale concertation avec la commune de Vic Le Comte, qui porte le projet depuis toujours. L’objectif est d’offrir un lieu de rencontre vivant et agréable accessible à toutes les générations.

Enfin, même si l’Agence Régionale de Santé ne dispose pas, pour le moment de financement de nouvelles places, la création d’un Pôle d’Activité et de Soins Adaptés (PASA) est étudiée. Un tel service permet en effet une prise en charge personnalisée des résidents de la structure qui présente des « troubles du comportements » sans pour autant justifier une place en unité sécurisée.

agenda et état d’avancement

Le plan de financement a été officiellement validé par le Conseil Départemental du Puy de Dôme. Le permis de construire a été déposé en mairie le 16 juillet et est en cours d’instruction.

le diagnostic archéologique a été demandé et devrait être réalisé au cours du dernier trimestre 2019, pendant la phase de consultation des entreprises.

Le début des travaux est prévu pour le mois de janvier 2020.

A quand l’ouverture?

Le planning prévoit de vous accueillir au premier semestre 2022.

Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de l’avancée des opérations!!

 

Nos dernières animations

phototheque
voir les photos

Contact

EHPAD J-B. E. Bargoin
146 rue du Château
63270 Vic-le-Comte

04 73 69 00 25

en savoir +
RECONSTRUCTION DE L'EHPAD

Le permis de construire a été déposé le 16 juillet!

Retrouver la description et l'état d'avancement en page "projet de reconstruction"